lun. Juil 26th, 2021

Vous avez comme projet d’investir dans un bien immobilier neuf afin d’y réaliser de l’investissement locatif. Lors d’un tel investissement, il vous sera possible de bénéficier d’avantages fiscaux grâce aux dispositifs de défiscalisation. Nous allons aborder aujourd’hui le dispositif de la Loi Pinel.

Comprendre la Loi Pinel

La loi Pinel est un dispositif de défiscalisation mise en place en 2015 par le ministère du Logement. Le Pinel est accessible aux personnes souhaitant investir dans un bien immobilier afin d’y effectuer de l’investissement locatif. Ce procédé fiscal est éligible pour de l’immobilier neuf ou un logement ancien rénové. Lors du lancement de la Loi Pinel, l’objectif est de pousser les investissements dans l’immobilier neuf et de ce fait d’inciter les constructions de biens immobiliers dans des zones spécifiques en France afin de dynamiser le marché immobilier Français. Afin d’être éligible au dispositif Pinel plusieurs conditions sont nécessaires telles que les conditions de ressources de la personne souhaitant investir et la situation géographique du logement.

Les avantages de la Loi Pinel

Lors d’un investissement réalisé avec le dispositif Pinel, vous pourrez profiter d’avantages permettant de réduire vos dépenses.

Le principal atout de la Loi Pinel est la réduction d’impôt. Effectivement, le dispositif Pinel permet de réduire vos impôts jusqu’à 63 000€. Cette réduction est calculée selon la durée de mise en location du logement. Lors d’une durée de location de 6 ans vous pourrez profiter d’une réduction de 12%, pour une durée de 8 ans la réduction sera de 18% et pour 12 ans la réduction d’impôt sera de 21%. À savoir que 12 ans est la durée maximale du dispositif Pinel permettant une réduction de 63 000 €.

La loi Pinel permet également de devenir propriétaire d’un logement sans apport. En effet, lors de ce type d’investissement les services bancaires n’imposent pas d’apport.

Avec la Loi Pinel vous pourrez de manière indirecte, vous constituer un patrimoine immobilier qui vous assure un complément de revenu régulier mais également vous aurez la chance de réaliser un investissement dans un placement sûr. De plus, en cas de revente du bien immobilier vous aurez la possibilité de profiter d’une plus-value ou bien garder votre logement et le transmettre à votre famille.

Les conditions d’éligibilité de la Loi Pinel

Afin d’être éligible au dispositif Pinel, il est nécessaire que votre investissement immobilier ne dépasse pas 300 000 €. Il est possible d’investir dans un bien immobilier avec un prix supérieur à 300 000 € mais la réduction d’impôt prévue par le dispositif Pinel sera plafonnée à 300 000 €.

Il est nécessaire que le logement dans lequel vous investissez soit neuf ou en réhabilitation s’il le logement est ancien. Vous pouvez investir dans un logement en VEFA et profiter des avantages du Pinel.

S’il s’agit d’un appartement, il est important que l’ensemble immobilier dispose des nouvelles réglementations mises en vigueur. Selon la date de construction, la résidence devra disposer de la RT2012 (Réglementation Thermique 2012) ou la RE2020 (Réglementation Environnementale 2020) permettant de réduire la consommation d’énergie dans le bien immobilier et par conséquent baisser la facture d’énergie du locataire.

Lorsque vous allez louer votre bien, celui-ci devra être “nu” donc sans meuble au sein de l’habitat. De plus, le locataire devra habiter le logement à titre de résidence principale.

Le Pinel prévoit un zonage segmenté en 5 parties. On retrouve la zone A, Abis, B1, B2 et C. De plus, les conditions de ressources sont également une condition afin d’investir dans un bien immobilier avec le dispositif Pinel.