lun. Jan 17th, 2022
Formation HACCP : quelles sont les démarches ?

HACCP est l’acronyme de Hazard Analysis and Critical Control Points (analyse des risques et maîtrise des points critiques). Il s’agit d’un système qui aide les organisations à identifier, évaluer et contrôler les dangers depuis la production des matières premières jusqu’à la consommation du produit. Dans cet article de blog, nous allons découvrir la formation HACCP.

1. Comprendre l’importance de la formation HACCP

La formation HACCP est un élément important de tout système de gestion de la sécurité alimentaire. Elle permet de s’assurer que les personnes impliquées dans tous les aspects de la production et de la distribution connaissent les dangers et les risques associés à leur domaine de responsabilité, la manière de contrôler ces dangers et de s’assurer qu’aucun facteur de risque n’est présent

Le système HACCP garantit que la sécurité alimentaire est intégrée au processus de fabrication de la “ferme à la fourchette” et peut être facilement vérifiée. Il soutient un certain nombre de principes importants tels que ceux énoncés dans la loi sur la modernisation de la sécurité alimentaire (FSMA). Avec la FSMA, plus de comme jamais auparavant, la sécurité alimentaire est une priorité absolue aux États-Unis

La formation HACCP permet de s’assurer que tous les employés sont conscients des risques potentiels pour la qualité et la sécurité des aliments ; elle contribue également à éliminer la confusion sur les rôles et les responsabilités au cours des processus de production. Le système HACCP facilite la communication entre la direction, les membres du personnel (y compris les travailleurs contractuels) et les organismes externes tels que les autorités locales, les autorités sanitaires et les autorités de contrôle

Le système HACCP requiert une approche d’équipe et ne se limite pas aux personnes travaillant dans la production, l’entreposage ou la distribution ; la formation s’adresse à l’ensemble du personnel impliqué dans la sécurité alimentaire, y compris les responsables, les superviseurs et les employés. Un plan HACCP réussi montre que chacun au sein d’une organisation a pris conscience de son rôle et de ses responsabilités en matière de sécurité alimentaire

2. Déterminez qui va être formé :

  • Identifiez les personnes appropriées à former. Prenez en compte les personnes présentant un risque d’exposition plus élevé et qui peuvent prendre ou influencer les décisions relatives à la sécurité alimentaire, ainsi que les autres membres du personnel impliqués dans toutes les parties de la production (fabrication, conditionnement).
  • Cela vous aidera à déterminer le nombre de personnes à former et le type de formation qu’elles doivent suivre.
  • Pour une petite entreprise, il est recommandé de donner une formation HACCP à tous les employés

Pour les grandes entreprises, il est recommandé que tout le personnel impliqué dans la transformation ou la manipulation des aliments reçoive une formation sur les principes HACCP*.

3. Formation HACCP : quelles sont les étapes

Afin de protéger vos employés et vos clients, vous devez mettre en place un plan de sécurité alimentaire. Il existe un moyen simple d’y parvenir avec le système HACCP (analyse des risques et maîtrise des points critiques). Voici tout ce que vous devez savoir à ce sujet.

Première étape : identifier les dangers spécifiques

Deuxième étape : décider des pratiques de sécurité alimentaire qui seront mises en œuvre pour se protéger de ces dangers ; déterminer comment ces politiques seront contrôlées et documentées

Troisième étape : finaliser le plan, le mettre par écrit, former les employés à ce sujet, mettre en œuvre votre plan de formation HACCP !

4. Fixez une date pour la session de formation HACCP

C’est ici que vous inclurez vos notes pédagogiques, ainsi que tous les documents qui ont été remis aux employés pendant la session de formation HACCP. Vous pouvez également utiliser cette section pour une remise à niveau de ce qui a été enseigné en classe et une occasion d’examiner les questions des participants.

C’est ici que vous inclurez vos notes d’instruction, ainsi que tous les documents qui ont été remis aux participants pendant les sessions de formation HACCP. Vous pouvez également utiliser cette section pour un rappel de ce qui a été enseigné en classe et une occasion d’examiner les questions des participants.

5. Trouver un formateur qualifié

Il existe plusieurs façons de trouver un formateur qualifié pour la formation HACCP. L’une d’elles consiste à demander aux fabricants et distributeurs locaux de produits alimentaires quels formateurs ils recommandent. Une autre consiste à vérifier auprès de l’administration de tout établissement scolaire de votre région qui dispense des cours sur la sécurité alimentaire ou la gestion des services alimentaires. Certaines universités proposent des diplômes avancés par l’intermédiaire de leur département d’agriculture, vous pourriez donc trouver un instructeur qualifié par le biais d’un programme de vulgarisation.

6. Envoyez des invitations aux personnes qui participeront à la session de formation

Envoyez des invitations aux personnes qui participeront à la session de formation, mais n’oubliez pas qu’au moins un superviseur ou un responsable doit être présent.

  • Veillez à leur fournir toutes les informations dont ils ont besoin à l’avance afin qu’ils puissent se préparer pour leur journée.
  • -Assurez-vous de leur envoyer la date, l’heure et le lieu de la session de formation. Comme il s’agit d’une exigence obligatoire pour tous les employés qui travaillent avec des produits alimentaires dans votre entreprise, assurez-vous qu’ils en comprennent l’importance : Ces informations seront vérifiées lors des inspections.

Pour conclure Les étapes à suivre pour mettre en œuvre un plan HACCP sont les suivantes :

  • Identifier les dangers et évaluer leurs risques pour les consommateurs, en tenant compte de toutes les étapes de la production, de la préparation et du stockage.
  • Développer des points de contrôle critiques (CCP) auxquels des mesures préventives peuvent être appliquées afin de réduire ou d’éliminer le risque identifié(s).
  • Établir des procédures de contrôle aux CCP. Des contrôles doivent être mis en place pour garantir que les limites critiques ne sont pas dépassées et que les non-conformités ne se produisent pas. L’échec d’une mesure de contrôle est un préalable à l’échec et des actions correctives doivent être prises lorsque les contrôles échouent.
  • Élaborer des mesures préventives

By Damien