lun. Juil 26th, 2021

Vous rêvez d’ouvrir votre propre boulangerie ? Vous ne savez pas comment vous lancer ? On vous donne les différentes étapes essentielles pour lancer votre commerce !

Les différentes étapes pour ouvrir votre commerce de bouche

Il existe différentes étapes fondamentales pour ouvrir votre commerce de bouche. Depuis la formation professionnelle de boulanger, à la recherche du local et de son aménagement, jusqu’au dépôt de fonds, on vous dit tout !

La formation d’artisan boulanger

Pour ouvrir une boulangerie, il est nécessaire d’obtenir en premier lieu le titre d’artisan boulanger. Ce titre peut être alloué au dirigeant, mais également à un collaborateur ou à un salarié. Ainsi, nul besoin d’obtenir vous-même ce diplôme du moment que l’un de votre salarié ou collaborateur est diplômé.

En pratique, la formation la plus courante est celle de CAP boulanger. Elle se déroule en deux années d’étude, et consiste à apprendre à l’étudiant à produire des pains et des viennoiseries dans les règles du métier.

Il est ensuite possible d’obtenir des formations complémentaires pour gagner en compétence. Ainsi, vous pouvez vous spécialiser en pâtisserie. Ou encore passer un diplôme de manager. En bref, les possibilités sont nombreuses !

Définir son projet professionnel

Pour ouvrir un commerce de bouche, il est essentiel de définir au préalable son projet professionnel. Ainsi, interrogez-vous sur l’identité que vous souhaitez donner à votre commerce. Il peut s’agir d’une ambiance particulière, de la mise en avant de produits spécifiques, etc.

En bref, il faut se distinguer de la concurrence avec un projet unique, capable d’attirer les consommateurs.

Il est donc essentiel de se poser toutes ces questions pour monter un projet complet avec une valeur ajoutée permettant de se distinguer et de gagner des clients sur le secteur de la concurrence.

L’emplacement de sa boulangerie

Le choix de l’emplacement de votre boulangerie est stratégique. Il est même crucial pour que votre activité fonctionne. Ainsi, en fonction de l’identité de votre projet, vous pouvez choisir de vous implanter dans une zone commercial à fort passage, ou dans un quartier huppé, voire dans certains cas un quartier résidentiel.

Au final, tout est réalisable pour une boulangerie, du moment que l’implantation est en cohérence avec votre projet et attire la clientèle visée à l’origine.

Le local et l’aménagement de son commerce de bouche

Il s’agit ensuite de rechercher un local qui vous permette d’aménager votre cuisine mais également de recevoir vos clients. Par conséquent, le local doit être assez vaste et parfaitement aménagé pour donner envie au consommateur de venir acheter vos produits.

Le choix du mobilier est également important puisque c’est lui qui va vous permettre de mettre vos produits en valeur. Pour choisir correctement ce mobilier, vous pouvez faire appel à des professionnels de l’aménagement qui vont vous conseiller pour optimiser votre espace.

Les démarches administratives pour ouvrir une boulangerie

Mais un commerce ne s’ouvre pas si facilement ! Pour cela, il faut réaliser certaines démarches administratives obligatoires. Il faut d’abord monter une société et choisir son statut juridique. Généralement, ce type de commerce est monté en SARL ou EURL.

Il convient ensuite des rédiger les statuts de votre société et de les enregistrer auprès du registre des commerces et des sociétés.

Les fonds de votre capital, qu’il s’agisse d’un emprunt ou de fonds propres, pourront ensuite être déposés sur votre compte professionnel et votre activité pourra démarrer.

Même si une boulangerie est un commerce essentiel qui génère d’elle-même un certain nombre de consommateurs, il est recommandé pour le succès de votre entreprise de bien penser à toutes les étapes nécessaires au succès de votre projet.